Aller au contenu principal

Valorisation des connexes


AGROLANDES souhaite apporter son appui aux entreprises du territoire en investissant dans les infrastructures, en gérant le parc d’équipements et en favorisant les coopérations interentreprises.


Les moyens de valorisation possibles sont de deux types :

  • En pré-traitement

Extraire les matières à forte valeur-ajoutée d’un produit et/ou enlever les matières indésirables, ce qui permet d’obtenir des produits plus efficaces en production.

  • En post-traitement

Améliorer la réutilisation des déchets et accompagner l’évolution des législations.


Il découle de ces deux moyens de valorisation, le vaste sujet de l’eau, que ce soit la question de la gestion de la ressource en eau ou celle du traitement des eaux usées.

Ces eaux sont en général chargées en matières organiques « naturelles » (eaux de lavage, jus de cuisson…) et méritent donc un traitement particulier en termes de réutilisation directe de ces eaux (« reuse ») ou de valorisation (extraction de molécules d’intérêt).

En suivant la même méthodologie de travail que pour les autres axes stratégiques, AGROLANDES a réuni à ce jour 5 groupes de travail (réutilisation des eaux de process, valorisation des lisiers, valorisation des sous-produits des filières volailles et aquacole, méthanisation) au cours desquels plusieurs problématiques ont été soulevées.

Valorisation des connexes

“ La première, et probablement la plus centrale, c’est la question de l’eau. ”

Reuse de l’eau

La première, et probablement la plus centrale, c’est la question de l’eau. L’utilisation et la gestion de l’eau est au coeur de chaque discussion et c’est la raison pour laquelle l’équipe du GIP s’est conforté dans sa volonté de conduire une étude d’envergure sur la stratégie de consommation, de stockage et de réutilisation des eaux agricoles et agro-industrielles.
La question de l’eau n’est pas exclusive au périmètre agricole et agro-industriel. Ce sujet est également à mettre en lien avec les thématiques d’aménagement du territoire, de préservation de l’environnement, de zones touristiques, etc.
Le premier objectif du GIP est donc de construire une stratégie circulaire de l’eau à l’échelle des entreprises de l’Association AGROLANDES ENTREPRISES./p>

Valorisation des jus d’ensilage

Valorisation des fumiers et lisiers

Valorisation des viscères de poissons

Valorisation avale filières animales

Méthanisation

PRODUCTION ANNUELLE À VALORISER